Parlons Waterton!

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

Nous vous remercions de vos commentaires!

  • Les activités de participation en ligne ont pris fin le 8 juillet 2021.
  • Nous vous remercions de votre participation et aussi de l’intérêt que vous avez manifesté. Des mises à jour concernant le nouveau plan directeur du parc national des Lacs-Waterton seront affichées sur cette page Web dès que nous les aurons en main.


Élaboration d’une ébauche de plan directeur

Les Canadiens ont fait part de leur vision de l’avenir du parc national des Lacs-Waterton entre avril et juin 2019, soit en répondant à un sondage, soit en recommandant de grandes idées. Cette rétroaction (résumée ici) a aidé à cerner les principaux enjeux et occasions figurant dans l’ébauche du plan directeur du parc.

De nouveaux plans directeurs devaient être élaborés en 2020 pour tous les parcs nationaux des montagnes. L’échéance a été reportée en raison de la pandémie mondiale de COVID-19. Parcs Canada présente l’ébauche de ces plans et invite les Canadiens à en prendre connaissance et à faire part de leurs commentaires. Les résultats de cette mobilisation aideront à élaborer la version définitive des plans, qui seront ensuite approuvés et déposés au Parlement.

L’ébauche du nouveau plan directeur du parc national des Lacs-Waterton est maintenant accessible.

Ce plan directeur, élaboré en consultation avec les partenaires autochtones, les intervenants, les jeunes et les autres Canadiens intéressés, guidera l’avenir du parc national des Lacs-Waterton sur un horizon de dix ans, et énoncera une vision et des stratégies et des objectifs clés.

Parcs Canada a coordonné l’élaboration des plans directeurs pour les parcs nationaux des montagnes. L’orientation uniforme et les stratégies communes des plans témoignent de notre engagement à l’égard de priorités clés et de l’adoption d’une approche à l’échelle du paysage. Voici les priorités et les thèmes communs que vous verrez dans le plan du parc national Lacs-Waterton et dans celui des autres parcs nationaux des montagnes :

  • Conservation du patrimoine naturel et culturel pour les générations futures;
  • Expériences authentiques adaptées au territoire;
  • Renforcement des relations avec les Autochtones;
  • Établissement de liens avec la population canadienne;
  • Gestion de l’aménagement;
  • Connectivité régionale et paysages;
  • Changement climatique et gestion adaptative.


Parc national des Lacs-Waterton

Le parc des Lacs-Waterton, « où la prairie rencontre la montagne », est le plus petit des sept parcs nationaux dans les Rocheuses canadiennes. Aucune autre aire protégée de même superficie des Rocheuses ne présente une aussi riche diversité écologique que le parc national des Lacs-Waterton. Le parc représente une petite partie de la Couronne du continent, où les écosystèmes du nord, du sud, de l’est et de l’ouest se rencontrent au point le plus étroit de la chaîne des montagnes Rocheuses. C’est le seul endroit où on peut visiter en même temps un parc international de la paix (1932), une réserve de la biosphère (1979) et un site du patrimoine mondial (1995) désignés par l’UNESCO, ainsi qu’un parc international de ciel étoilé (2017).



Nous vous remercions de vos commentaires!

  • Les activités de participation en ligne ont pris fin le 8 juillet 2021.
  • Nous vous remercions de votre participation et aussi de l’intérêt que vous avez manifesté. Des mises à jour concernant le nouveau plan directeur du parc national des Lacs-Waterton seront affichées sur cette page Web dès que nous les aurons en main.


Élaboration d’une ébauche de plan directeur

Les Canadiens ont fait part de leur vision de l’avenir du parc national des Lacs-Waterton entre avril et juin 2019, soit en répondant à un sondage, soit en recommandant de grandes idées. Cette rétroaction (résumée ici) a aidé à cerner les principaux enjeux et occasions figurant dans l’ébauche du plan directeur du parc.

De nouveaux plans directeurs devaient être élaborés en 2020 pour tous les parcs nationaux des montagnes. L’échéance a été reportée en raison de la pandémie mondiale de COVID-19. Parcs Canada présente l’ébauche de ces plans et invite les Canadiens à en prendre connaissance et à faire part de leurs commentaires. Les résultats de cette mobilisation aideront à élaborer la version définitive des plans, qui seront ensuite approuvés et déposés au Parlement.

L’ébauche du nouveau plan directeur du parc national des Lacs-Waterton est maintenant accessible.

Ce plan directeur, élaboré en consultation avec les partenaires autochtones, les intervenants, les jeunes et les autres Canadiens intéressés, guidera l’avenir du parc national des Lacs-Waterton sur un horizon de dix ans, et énoncera une vision et des stratégies et des objectifs clés.

Parcs Canada a coordonné l’élaboration des plans directeurs pour les parcs nationaux des montagnes. L’orientation uniforme et les stratégies communes des plans témoignent de notre engagement à l’égard de priorités clés et de l’adoption d’une approche à l’échelle du paysage. Voici les priorités et les thèmes communs que vous verrez dans le plan du parc national Lacs-Waterton et dans celui des autres parcs nationaux des montagnes :

  • Conservation du patrimoine naturel et culturel pour les générations futures;
  • Expériences authentiques adaptées au territoire;
  • Renforcement des relations avec les Autochtones;
  • Établissement de liens avec la population canadienne;
  • Gestion de l’aménagement;
  • Connectivité régionale et paysages;
  • Changement climatique et gestion adaptative.


Parc national des Lacs-Waterton

Le parc des Lacs-Waterton, « où la prairie rencontre la montagne », est le plus petit des sept parcs nationaux dans les Rocheuses canadiennes. Aucune autre aire protégée de même superficie des Rocheuses ne présente une aussi riche diversité écologique que le parc national des Lacs-Waterton. Le parc représente une petite partie de la Couronne du continent, où les écosystèmes du nord, du sud, de l’est et de l’ouest se rencontrent au point le plus étroit de la chaîne des montagnes Rocheuses. C’est le seul endroit où on peut visiter en même temps un parc international de la paix (1932), une réserve de la biosphère (1979) et un site du patrimoine mondial (1995) désignés par l’UNESCO, ainsi qu’un parc international de ciel étoilé (2017).



  • Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

    Vision Idées outil

    il y a 2 mois
    FERMÉ : ce idées est terminé


    La vision énoncée dans ce plan directeur présente l’état futur souhaité du parc national des Lacs-Waterton (PN des Lacs-Waterton) dans 15 à 20 ans. 

    Nous vous remercions de vos commentaires!

    • Les activités de participation en ligne ont pris fin le 8 juillet 2021.
    • Nous vous remercions de votre participation et aussi de l’intérêt que vous avez manifesté. Des mises à jour concernant le nouveau plan directeur du parc national des Lacs-Waterton seront affichées sur cette page Web dès que nous les aurons en main.


    Vision

    Le parc national des Lacs-Waterton est un endroit intemporel où les pics alpins, les lacs cristallins, les forêts paisibles et la faune abondante inspirent un sentiment d’émerveillement, incitent à la découverte de soi et créent une connexion profonde avec le paysage. Sa nature sauvage vierge, sa beauté unique, son intégrité écologique et sa biodiversité indigène persistent. La faune prospère en se déplaçant dans son habitat sûr, ce qui encourage son mouvement dans toute la région. Les humains continuent à cohabiter harmonieusement avec l’écosystème riche du parc. Les visiteurs découvrent un point de vue dynamique sur le long passé du parc, notamment sur ses relations avec les peuples autochtones et sur les sites historiques du Premier-Puits-de-Pétrole-de-l’Ouest-Canadien et de l’Hôtel-Prince of Wales. À cet endroit, la nature et la culture sont bien vivantes, elles sont révérées et partagées.

    Le rôle bien établi des Siksikaitsiitapi (la Confédération des Pieds-Noirs) en tant que gardiens de cette zone de leur territoire ancestral est reconnu, et les membres de cette communauté et les autres Autochtones sont les bienvenus à Paahtómahksikimi. Les souhaits de bienvenue et le nom des sites dans la langue des Pieds-Noirs nous rappellent tous l’importance culturelle, physique et spirituelle qu’ont encore les lacs Waterton pour les communautés autochtones. L’engagement constant et profond avec les partenaires autochtones se fonde sur des relations solides ancrées dans le respect et la confiance, et leur point de vue influence les grandes décisions pour l’avenir du parc. Leurs histoires et leur savoir sont bien évidence, honorant le lien sacré entre la terre et ceux qui l’habitent.

    Le parc national des Lacs-Waterton s’engage à être inclusif et invite les gens de tous les horizons à créer leurs propres liens avec ce paysage, ce qui instille un sens de responsabilité et d’intendance commun, maintenant et pour l’avenir. Le parc national des Lacs-Waterton offre toute une gamme d’expériences, peu importe les capacités, des activités dans l’arrière-pays isolé et escarpé aux événements facilement accessibles dans l’avant-pays. L’augmentation de la fréquentation est gérée activement en collaboration avec des partenaires locaux et régionaux, en faisant la promotion de modes de transport durables (comme le covoiturage, le transport en commun ou l’entrée programmée) et en influençant les déplacements des visiteurs pour créer une expérience de qualité tout en protégeant les écosystèmes du parc. Le parc national des Lacs-Waterton offre des expériences et des renseignements numériques de plus en plus novateurs et accessibles. Le village de Waterton demeure un carrefour sympathique avec un vrai sentiment de communauté. Il constitue le point de départ pour des activités authentiques et profondes pour les visiteurs qui veulent découvrir la région. Le nouveau centre d’accueil des Lacs-Waterton, au cœur même de la communauté, est ouvert à longueur d’année et invite les visiteurs à découvrir le parc, son importance au fil du temps ainsi que les cultures locales et autochtones.

    Le parc est reconnu comme étant un exemple vivant de la collaboration outre les frontières et les écosystèmes. L’inscription du parc international de la paix Waterton-Glacier au patrimoine mondial de l’UNESCO confirme son importance, tout comme ses désignations comme réserve de la biosphère au Canada de l’UNESCO et son titre de parc transfrontalier de ciel étoilé. La prise de décisions pour le parc est basée sur les preuves, et nous participons activement à la gestion de l’écosystème régional de la Couronne du continent. Chaque visiteur découvre un lien personnel à ce réseau vivant, et s’engage, en tant que Canadien ou Canadienne et en tant que citoyen du monde, à en prendre soin activement.

    Voir toutes les idées